Le Drian estime qu’après Mossoul il faudra mener la bataille de Rakka

Après Mossoul, en Irak, il faudra livrer la bataille de Rakka, en Syrie, pour éradiquer l’organisation Etat islamique (EI), a affirmé dimanche 6 novembre le ministre de la défense français, lors du « Grand Rendez-vous » Europe 1-Les Echos-i-Télé. Jean-Yves Le Drian a estimé que la bataille contre Daech était entrée à Mossoul dans une phase majeure, mais a rappelé que le territoire de l’EI s’étendait également en Syrie et que des attentats en Europe avaient été ordonnés depuis Rakka, dans le nord de la Syrie. « Donc il faut aussi aller jusqu’à Rakka. On passe d’abord par Mossoul, mais la bataille de Rakka doit avoir lieu,adidas yeezy 350 boost, a-t-il déclaré. Ça sera automatiquement des forces locales qui viendront libérer Rakka, même si les forces françaises, les forces américaines, la coalition, contribuent par des frappes à ce que l’on puisse démanteler le dispositif de Daech. » Lire le reportage de notre envoyée spéciale   avec la Division d’or irakienne, face à la résistance féroce de l’EI à Mossoul Il a prévenu que la bataille pour la libération de Mossoul de l’emprise de Daech serait longue. « Mais elle est en cours et elle est en cours de manière positive,dior solaire, après deux ans de préparation »,lunettes de vue marc jacobs femme, a-t-il ajouté.

Advertisements